Partages autour de l'Astrologie

THE TIMES THEY ARE A-CHANGIN’

Les temps sont en train de changer. Nous sommes à la fin de 4 cycles astrologiques importants et donc au commencement de 4 autres…

Et nous sommes travaillés au corps et à l’âme…

Je vous partage ma lecture du ciel actuel, une lecture qui se veut optimiste :

Jusqu’à hier, Jupiter appliquait sa dernière conjonction à Pluton. C’est une bonne nouvelle ! Cette planète d’excès a joué un rôle déclencheur dans la crise que l’on vit depuis le mois Mars. Jupiter a eu un rôle d’amplificateur sur notre manière d’appréhender les événements (les prises de décisions), sur les événements eux-mêmes, sur nos peurs et nos réactions. Mais Jupiter a aussi amplifié les manifestations de Pluton, planète de pouvoir et de domination (abus de pouvoir ?) et malheureusement de mort… Pluton c’est aussi la capacité à voir au-delà du voile, en quête de la vérité. Pluton c’est autant le corrompu que le justicier…

La Nouvelle Lune d’aujourd’hui est, bien entendu, très révélatrice sur notre actualité, les décisions, les comportements que l’on observe et les « opinions » qui nous traversent.  Elle nous indique également les pièges dans lesquels ne pas tomber :

La radicalisation de notre pensée et de notre communication avec Mercure opposée à Uranus. Mercure (la pensée, la communication) en Scorpion n’est pas docile, elle revendique la vérité et la justice. Avec Uranus (l’éveilleur) la pensée se fait rebelle, radicale et libre. Elle exige de nous une liberté de pensée, mais peut nous conduire à un aveuglement extrémiste et violent. Uranus est révolutionnaire, intransigeante, c’est le piège. J’y reviendrai, mais elle sera très importante l’année prochaine.

La violence relationnelle et partisane avec l’opposition entre Vénus et Mars. Les deux amoureux mythologiques sont en tension et se font la guerre : on se passionne,  on se déchire, on argumente passionnément sans entendre l’autre, on s’agresse comme lors d’un divorce (d’opinion : rationnels/complotistes, moutons/éveillés, résistants/capitulards), et l’on peut même s’en prendre à ceux qui ont notre affection… Soyons donc vigilants à ne pas glisser dans cette inclinaison révélatrice de notre propre conflit intérieur vis-à-vis de nos perceptions et ressentis de la situation actuelle. Méfions-nous de la passion destructrice qui nait de l’amour/haine et de la peur.  C’est la mise en garde de ces deux planètes dans cette Nouvelle Lune : de ne pas tomber dans l’opposition passionnelle.

Cette nouvelle Lune (conjonction Lune/soleil) a lieu en Scorpion, signe de la renaissance, de la transformation, mais aussi de notre côté obscur, de nos peurs. Avec les bons aspects qu’elle fait vers le trio infernal de ces derniers mois Pluton/Saturne/Jupiter, elle nous demande un travail personnel sur ce que les crises que l’on traverse provoquent en nous. Loin de nous demander d’être passifs et serviles, elle nous demande contrôle, maitrise de soi et d’être davantage lucides sur nous-mêmes mais aussi sur les événements. Et également d’être confiants…

En effet, sous l’influence de Neptune, qui incarne le spirituel, l’amour universel en astrologie, cette Nouvelle Lune nous montre une nouvelle fois que le chemin de notre salut passe par la solidarité et l’amour, une nouvelle manière de vivre nos croyances et notre rapport au monde.

Bien sûr elle peut nous faire sur-réagir, toujours avec l’influence de la planète Mars, très active, qui depuis son signe du bélier s’enflamme, bien que frustrée, en souhaitant des larmes et du sang, et qui malheureusement l’a déjà obtenu avec la violence terroriste des dernières semaines… Mars exprime la colère actuelle, collective et personnelle, présente partout, qui se confronte au mur de ce fameux trio qui semble insensible, aveugle et sourd. Elle finira par se faire entendre lorsqu’elle rejoindra Uranus l’année prochaine…

Oui, et je l’ai dit à plusieurs reprises, les temps changent inexorablement et c’est ce qui rend les événements douloureux.

En décembre, Jupiter et Saturne vont quitter le Capricorne, ce signe autoritaire et rigide (dans ses tendances négatives), pour rentrer en Verseau, signe du progrès, de la liberté et de la fraternité mais pouvant aussi se montrer rigide dans ses positionnements. Nous sortirons donc de cette impression d’enfermement et de stagnation.   

Mais d’autres défis nous attendent, dans le prolongement actuel (mais pas que) autour des questions des libertés, des droits de l’homme, de choix économiques et sociétaux. Une tension très forte va s’enclencher entre un ancien monde qui n’a pas le choix que de se transformer, et un nouveau qui pourrait se montrer radical et violent dans ses revendications et exigences.

Nous aurons l’occasion d’en reparler…

En attendant, je retourne écouter Bob…

Jacques

Je n’ai bien entendu pas fait ici le tour de la question astrologique et ma lecture des événements au regard de l’astrologie ne traite pas seulement de la crise du Covid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *